Orelsan Bonne Meuf, paroles lyrics CLIP

Le clip: Les paroles de Bonne Meuf de Orelsan (Aurélien Cotentin de son vrai intitulé) ce génie du rap français: Meuf, meuf, meuf, bonne, bonne, bonne meuf Depuis qu’j’suis p’tit, j’aime les bonnes meufs Jour et nuit, j’pensais bonnes meufs Mais j’ai jamais chopé d’bonnes meufs J’ai jamais compris les bonnes meufs J’avais pas l’niveau …

Read moreOrelsan Bonne Meuf, paroles lyrics CLIP

Tinder, la solution pour les filles moches?

téléchargement (1)

Sur l’inégalité des hommes et des femmes sur les sites de rencontre tels que Tinder ou AdopteUnMec. Très bonne analyse de Stéphane Edouard et de son acolyte dans ce podcast qui crache le feu sur les imbécillités « féministes » que l’on a l’habitude d’entendre. Oui il y a une asymétrie patente sur le terrain de la …

Read moreTinder, la solution pour les filles moches?

Zététique : esprit critique et autodéfense intellectuelle par Richard Monvoisin

CorteX_Zet_StarWars

[fvplayer src= » »]   1. Raison et pensée critique  –  (00:15)  2. La pensée matérialiste ou le monde comme matière  –  (01:11)      –  matérialisme méthodologique et non consumérisme  3. La science, une démarche ouverte et évolutive  –  (02:45)  – Ignace Philippe Semmelweis et l’utilité du lavage des mains après la dissection d’un cadavre,  avant d’effectuer un accouchement  4. Science …

Read moreZététique : esprit critique et autodéfense intellectuelle par Richard Monvoisin

Le vent du changement…

windofchange

Pour l’élan vital en chacun de nous. Pour l’extension du domaine de la lutte universelle contre tous les totalitarismes/fascismes et leurs racines (Cf Article précédent).
Pour le jeune ado que j’étais chez ma correspondante d’Osnabrück, dont le Vater chérissait avec raison ce groupe allemand qui chante en anglais : Scorpions, The Wind Of CHange .

Paroles de WInd Of change :

I follow the Moskva
Down to Gorky Park
Listening to the wind of change

An August summer night
Soldiers passing by
Listening to the wind of change

The world is closing in
Did you ever think
That we could be so close, like brothers
The future’s in the air
I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change

Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow dream away
In the wind of change

Walking down the street
Distant memories
Are buried in the past forever
I follow the Moskva
Down to Gorky Park
Listening to the wind of change

Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow share their dreams
With you and me
Take me to the magic of the moment
Where the children of tomorrow dream away
In the wind of change

The wind of change blows straight
Into the face of time
Like a stormwind that will ring
The freedom bell for peace of mind
Let your Balalaïka sing
What my guitar wants to say

Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow share their dreams
With you and me
Take me to the magic of the moment
Where the children of tomorrow dream away
In the wind of change

Ne rougis pas…

celinehuguesaufraynostalgie

Céline, chanson magnifique de Hugues Aufray en hommage à sa sœur, avec Mort Shuman à la mélodie. Chanson sur le don de soi, pour les siens, sur la nostalgie aussi, le temps des regrets, le temps des aveux…
J’aime cette vérité lustrale, nue et sans fard qui émane littéralement des grandes voix de la variété française depuis toujours, et je n’en rougis pas.

 


 

Paroles de Céline

Dis-moi, Céline, les années ont passé
Pourquoi n’as-tu jamais pensé à te marier ?
De tout’s mes soeurs qui vivaient ici
Tu es la seule sans mari

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu as, tu as toujours de beaux yeux
Ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu aurais pu rendre un homme heureux

Dis-moi, Céline, toi qui es notre aînée
Toi qui fus notre mèr’, toi qui l’as remplacée
N’as-tu vécu pour nous autrefois
Que sans jamais penser à toi ?

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu as, tu as toujours de beaux yeux
Ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu aurais pu rendre un homme heureux

Dis-moi, Céline, qu’est il donc devenu
Ce gentil fiancé qu’on n’a jamais revu ?
Est-c’ pour ne pas nous abandonner
Que tu l’as laissé s’en aller ?

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu as, tu as toujours de beaux yeux
Ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu aurais pu rendre un homme heureux

Mais non, Céline, ta vie n’est pas perdue
Nous sommes les enfants que tu n’as jamais eus
Il y a longtemps que je le savais
Et je ne l’oublierai jamais

Ne pleure pas, non, ne pleure pas
Tu as toujours les yeux d’autrefois
Ne pleure pas, non, ne pleure pas
Nous resterons toujours près de toi
Nous resterons toujours près de toi

Fake it till you become it. Amy Cuddy

eaca089f7fa42f5bb1e00227c119e8c6

  [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xu3o5w_amycuddy-2012g-480p_webcam[/dailymotion]   Gagne en confiance gratuitement! Cette vidéo est vraiment remarquable et ceci à de multiples niveaux, Amy Cuddy est une chercheuse en psychologie sociale qui enseigne, pardonnez moi, à la Harvard business School, autrement dit à la fine fleur ricaine (donc mondiale) des requins de demain; on est selon moi dans une Rat …

Read moreFake it till you become it. Amy Cuddy

Au nom de Tout ce qui nous Sépare ~~

ob_fb4c59_jil-caplan-tout-c-qui-nous-separe-1

Belle, sensuelle, tellement 90’ies. [fvplayer src= »https://cequeparlerveutdire.com/wp-content/uploads/2013/12/JilCaplan.mp4″] On n’partage plus de secrets On n’partage plus nos joies On s’dit plus grand chose quand on s’voit On s’y brûle plus les doigts Et devant tout c’qui nous sépare Sans plus rien qui répare Au nom de tout c’qui nous sépare Sans l’ombre d’un espoir Oh oh oh …

Read moreAu nom de Tout ce qui nous Sépare ~~

Matrix Reloaded {4.0}

Le poète philologue Nietzsche/Zarathoustra a dit «Les pieds légers sont peut-être inséparables de la notion de Dieu» ou encore le célèbre «Je ne pourrais croire qu’à un dieu qui saurait danser» … Certes ce jeune homme est loin d’être une divinité mais il émane de lui assez de beauté post-moderne pour me faire lever le …

Read moreMatrix Reloaded {4.0}

We are their mortar, their building bricks and their clay

dead-can-dance

Dead Can Dance est sans doute le groupe ultime, toute leur discographie est une pyramide de laquelle on ne saurait trouver la sortie une fois pénétrée. A contrario de certains chemins plus crapuleux et moins oniriques… Si tu vois ce que je veux dire, jeune PD? [fvplayer src= »https://cequeparlerveutdire.com/wp-content/uploads/2011/11/dead-can-dance-song-of-the-dispossessed..mp4″ width= »640″ height= »480″]Extrait de l’album « Spiritchaser » (1996) Lyrics: …

Read moreWe are their mortar, their building bricks and their clay

Noir Désir

Nous on avait ça, eux ils ont BB Brunes. Vertige de la chute libre aussi bien sur le fond que sur la forme, n’est-il pas? [jwplayer mediaid= »884″]

Dis moi Bébé – Benny B

Parce-que je t’aime. As-tu déjà vu une madeleine de Proust qui porte une salopette salopée au fluo et coiffée comme un reubeu 20 ans en avance? [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=x5ufzDUp_W0[/youtube] Nostalgie, à l’enfantelet grand fan des Benny B que je fus, et aussi au soldat inconnu et à Gengis Khan, et à Montaigne.

There’s no limit

A la bonne vieille dance des années 90… On en a bouffé et rien de tel que d’entendre ça pour se revoir flirter sa première meuf en soirée! [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=aFd5Cci_pE4[/youtube] Bon alors ça passe quand sur Nostalgie?