Let's Work Together.

J’ai toujours été Charlie…

… et pourtant, le 11 septembre intime que nous avons tous vécu en tant que Français, ne doit surtout pas être l’exhausteur de l’islamophobie dont nous parlions ici même récemment.

Scan

 

 

 

Une dédicace que Wolinski avait eu la gentillesse de me faire en 2000 à Angoulême.

Charb, Oncle Bernard, Cabu, Tignous également. Votre géniale générosité satyrique sera, elle, par la grâce du papier, et des bits, immarcescible*  …

 

* : qui ne peut faner, apprends un mot par article avec le blog gratuit!

Le vent du changement…

windofchange

Pour l’élan vital en chacun de nous. Pour l’extension du domaine de la lutte universelle contre tous les totalitarismes/fascismes et leurs racines (Cf Article précédent).
Pour le jeune ado que j’étais chez ma correspondante d’Osnabrück, dont le Vater chérissait avec raison ce groupe allemand qui chante en anglais : Scorpions, The Wind Of CHange .

Paroles de WInd Of change :

I follow the Moskva
Down to Gorky Park
Listening to the wind of change

An August summer night
Soldiers passing by
Listening to the wind of change

The world is closing in
Did you ever think
That we could be so close, like brothers
The future’s in the air
I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change

Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow dream away
In the wind of change

Walking down the street
Distant memories
Are buried in the past forever
I follow the Moskva
Down to Gorky Park
Listening to the wind of change

Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow share their dreams
With you and me
Take me to the magic of the moment
Where the children of tomorrow dream away
In the wind of change

The wind of change blows straight
Into the face of time
Like a stormwind that will ring
The freedom bell for peace of mind
Let your Balalaïka sing
What my guitar wants to say

Take me to the magic of the moment
On a glory night
Where the children of tomorrow share their dreams
With you and me
Take me to the magic of the moment
Where the children of tomorrow dream away
In the wind of change

Pour les musulmans

Edwy_Plenel

Edwy Plenel est la fierté du journalisme français, et son livre « Pour les musulmans » un cri d’alarme salvateur contre les idéologies brunes et rampantes qui s’accaparent de nos médias, de nos oreilles, de nos vies. De l’entreprise familiale Le Pen, à Alain Soral en passant par Zemmour et le « philosophe » d’extrême droite Finkielkraut, la peur étriquée, la diabolisation de la différence et du mouvement, la nécrose de nos êtres qui seraient figés dans une identité marmoréenne et immuable, Parménide contre Héraclite, ces contre-vérités qui appellent à la haine de l’Autre prennent de plus en plus de place, trop de place…

Cette ruée vers le passage de Marine Le Pen au second tour en 2017 donne le spectacle d’une débâcle de l’intelligence de notre république, de notre école républicaine, qui mieux que les dates des défaites ou victoires de Napoléon, mieux que la croquignolette litanie de nos ancêtres les gaulois, mieux que des dates insipides ou des faits scénarisés pour rentrer dans le Roman National, notre école républicaine est là pour nous apprendre à penser, avoir l’esprit critique, nous affranchir, nous libérer de nos peurs et des croyances limitantes qui y sont inféodées.

Plénel fait partie de la véritable aristocratie de notre pays, en cela qu’il est un intellectuel militant pour nos droits civiques, dont celui, premier, d’être informé.
Quant à moi modeste citoyen sur mon obscur blog, je passe mon relais, comme le colibri de la fable de Pierre Rabhi, je fais ma part en vous invitant à lire, acheter, prêter, télécharger, en un mot partager le livre de Plénel autour de vous. Non pas pour les musulmans, mais pour nous tous, citoyens de la république française, que l’on ne doit pas laisser plus longtemps aux mains spécieuses et fâcheuses d’entrepreneurs de l’identité, de fabricants de l’ennenmi intérieur. Nous avons, et nous n’aurons jamais qu’un seul ennemi , la bêtise.

Voilà pourquoi, à l’instar du « Pour les juifs » de Zola en 1896, le « Pour les musulmans » de Plénel est à mettre dans toutes les mains en 2014.

Ne rougis pas…

celinehuguesaufraynostalgie

Céline, chanson magnifique de Hugues Aufray en hommage à sa sœur, avec Mort Shuman à la mélodie. Chanson sur le don de soi, pour les siens, sur la nostalgie aussi, le temps des regrets, le temps des aveux…
J’aime cette vérité lustrale, nue et sans fard qui émane littéralement des grandes voix de la variété française depuis toujours, et je n’en rougis pas.

 


 

Paroles de Céline

Dis-moi, Céline, les années ont passé
Pourquoi n’as-tu jamais pensé à te marier ?
De tout’s mes soeurs qui vivaient ici
Tu es la seule sans mari

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu as, tu as toujours de beaux yeux
Ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu aurais pu rendre un homme heureux

Dis-moi, Céline, toi qui es notre aînée
Toi qui fus notre mèr’, toi qui l’as remplacée
N’as-tu vécu pour nous autrefois
Que sans jamais penser à toi ?

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu as, tu as toujours de beaux yeux
Ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu aurais pu rendre un homme heureux

Dis-moi, Céline, qu’est il donc devenu
Ce gentil fiancé qu’on n’a jamais revu ?
Est-c’ pour ne pas nous abandonner
Que tu l’as laissé s’en aller ?

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu as, tu as toujours de beaux yeux
Ne rougis pas, non, ne rougis pas
Tu aurais pu rendre un homme heureux

Mais non, Céline, ta vie n’est pas perdue
Nous sommes les enfants que tu n’as jamais eus
Il y a longtemps que je le savais
Et je ne l’oublierai jamais

Ne pleure pas, non, ne pleure pas
Tu as toujours les yeux d’autrefois
Ne pleure pas, non, ne pleure pas
Nous resterons toujours près de toi
Nous resterons toujours près de toi

Eric Halphen

erichalphen

Aujourd’hui on a Bygmalion, mais rappelez vous des affaires des HLMs de Paris, c’était lui le juge, Eric Halphen. Etaient incriminés entre une foultitude d’autres RPRs (ancien UMP), Chirac, Carignon, Michel Noir, Juppé, ce dernier a été condamné car il signait de sa propre main les contrats d’emplois fictifs;
Chirac lui, a été épargné, soit-disant touché de sénescence bien à propos. Alors que c’était le numéro 1 de cette histoire de marchés publics du BTP, totalement biaisés, basés sur une distribution industrielle de pots de vins à tous les échelons…

La pourriture des politiques et la prévarication se portent bien en France depuis belle lurette !

Caroline Fourest a invité Eric Halphen sur France Culture, pour l’émission « Ils changent le Monde », un beau titre d’émission, pour un bel homme, un vrai bonhomme. Un bonhomme vrai, pas un des ces mafieux stipendiés qu’on nous vend à longueur de médias.

Recueillement

Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille.
Tu réclamais le Soir ; il descend ; le voici :
Une atmosphère obscure enveloppe la ville,
Aux uns portant la paix, aux autres le souci.

Read moreRecueillement

Jon KABAT-ZINN, revenir aux sens

kabat zinn mindfulness

En France, on est encore au moyen-âge de la Psychologie thérapeutique. Ca me rend fou de penser que le suicide de mon frère aurait pu être empêché. Que des milliers de suicides de bipolaires, schizophrènes et autres pathologies liées à la dépression, auraient pu être empêchés. Que toute cette souffrance incommensurable aurait pu être jugulée.

Read moreJon KABAT-ZINN, revenir aux sens

They call him Rémi Gaillard

Peut-être la plus drôle des vidéos de Rémi Gaillard, savourez moi ça, c’est doux comme une claquette mise derrière la tête combinée à une éjac faciale géante dans la face de toutes les pseudo-féministes du web. Orgasmique ! [jwplayer file= »https://cequeparlerveutdire.com//wp-content/uploads/2014/03/FreesexRmiGaillard.mp4″]

Que dire aux jeunes?

Après un repas d’affaires, avec des jeunes de cette génération d’après Mitterrand, du libéralisme triomphant, à gauche comme à droite, cette intervention de Michel Onfray me stupéfie une fois de plus par sa sagacité. 2014 ou la crétinerie fate et inculte comme idéologie existentielle? [jwplayer file= »https://cequeparlerveutdire.com/wp-content/uploads/2014/03/MichelOnfrayQuedireauxjeunesConfrence.mp4″]

Barbarie

Henri Salvador à la musique, ça c’est du jazz, t’entends péquenot? [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=eacQ1JBEHuQ[/youtube]

Cette affabulation à la genèse de tant de violence…

Je ne suis certes pas un sadien, plutôt l’inverse, contrairement à la cohorte des germanopratins, Sartre, BHL ou encore Raphael Enthoven. Mais je sais reconnaître le talent là où il se trouve et ce texte de Sade sur Dieu, puis la Nature, est vraiment bien ouvragé, quoique la partie sur la Nature soit fort discutable, …

Read moreCette affabulation à la genèse de tant de violence…

Einer für alle, alle für einen

alexander-dumas-web-1212916408

Du rap encore? Oui et du rap allemand! Pour mes confrères germanistes. Et pour le Un pour tous, tous pour un en teuton qui sonne avec une belle et gutturale virilité. Brothers in arms tout ça, tu vois où je vais, l’amitié romaine et celle d’Epicure… Socratisation exclue pour moi cependant!

[jwplayer file= »https://cequeparlerveutdire.com/wp-content/uploads/2013/12/KC Da Rookee,Afrob,Samy Deluxe,D-Flame – 4 Fists (Part 2).mp4″]
A Alexandre Dumas, le seul nègre présent au Panthéon. (Quarteron, donc gratuitement noir dans touté société à majorité caucasienne)