Cosa Nostra

cosa-nostra

Le Parrain de Coppola. Tellement vu, tellement ressassé dans nos esprits d’enfants du bitume sans le sous, mais dotés d’une rage de vivre et de soumettre qui les faisaient se voir en Godfather.
Qu’en reste-t-il? Un peu de rage, trop toujours… Et une grande bande originale qui l’apaise un peu, comme téter les gros seins d’une Junon !
Merde faut que j’essaye l’opium un jour.

Written By
More from Samuel Hounkpe

We are their mortar, their building bricks and their clay

Dead Can Dance est sans doute le groupe ultime, toute leur discographie...
Read More

Laisser un commentaire