Jean-Christophe Rufin est de cette trempe d’hommes dont il faudrait plus au pouvoir et moins à l’académie française. Dans Libé il a brossé un portrait de Guéant assez vitriolé : « En voilà un qui a dû faire plaisir à maman quand il était petit. Tout est bien rangé chez lui, mais il n’en peut plus dès qu’il voit arriver un ...

Tu peux me voir au quartier, Tu peux me voir au café Philo, Tu peux me voir à la salle de boxe, Tu peux me voir danser la salsa, Tu peux me voir admirer le vent dans les cheveux de ma go, Tu peux me voir la tenir par les cheveux pour lui juter au visage, Tu peux me voir ...